Accueil Dossier Retour sur le projet Counter Strike Promod

Retour sur le projet Counter Strike Promod

0
PARTAGER

Qui n’a jamais joué à Counter Strike ou Counter Strike Source ? Ces deux FPS ont chacun leurs points forts et leurs faiblesses. Les deux communautés de joueurs se livrant d’ailleurs régulièrement une guéguerre à ce sujet. C’est pourquoi le développement de CS Promod a débuté.

Une mayonnaise qui ne prend pas

Censé réconcilier les joueurs de Counter Strike et Counter Strike Source, les différentes versions Beta de Counter Strike Promod étaient attendues avec impatience. Malheureusement, ce fut un échec, aucune des deux communautés n’a dénié lâcher son jeu… Revenons sur cette tentative.

FPS se jouant traditionnellement à 5 contre 5, les terroristes affrontant les contre-terroristes, Counter Strike a été un très grand succès. L’objectif du jeu est de poser une bombe pour les terroristes, leurs adversaires devant bien sûr les en empêcher. Mais lors de la sortie de Counter Strike Source – en 2004, soit 5 ans après son ainé, la communauté s’est alors divisée entre les deux jeux. Les joueurs du premier opus y préférant le gameplay, et les seconds étant plus pointilleux sur le graphisme, c’était l’objet de la guéguerre, grossièrement.

A gauche Counter Strike et à droite Counter Strike Source

En 2007 est alors né le projet de CS Promod, reprenant notamment les gameplay de CS et le graphismes de CSS.

Différentes version bêta ont été mises à disposition du public, et malgré un jeu plutôt réussi, le nombre de joueurs est toujours resté très bas.

Alors soit les joueurs n’ont pas trouvé les différentes versions suffisamment à leur goût – trop éloigné de leur jeu fétiche ?, ou ne souhaitaient-ils tout simplement ne pas changer leurs habitudes, toujours est-il que CS Promod n’a jamais réellement réussi à se faire sa place.

De mon côté, j’ai apprécié le jeu, reprenant un peu de chacun des deux jeux et ajoutant quelques features bien pensées. Et ces dernières étaient surtout présentes dans l’interface, l’expérience de jeu ne pouvait donc qu’en être améliorée.

L’équipe continue régulièrement d’apporter des modifications à son projet mais il semble qu’il est maintenant trop tard pour que la mayonnaise prenne, le moteur du jeu étant bien trop vieux pour rivaliser avec des jeux tels que Call Of Duty. D’autant plus qu’un Counter Strike 2 devrait être annoncé dans les heures qui viennent, sous le nom de Counter Strike : Global Offensive.