Jusqu’à maintenant, Nintendo a toujours voulu garder ses plus grandes licences pour ses propres licences, mais un grand changement semble voir le jour.

Après le flop de sa dernière console portable, qui a poussé le constructeur nippon à réaliser une baisse de 30% sur le prix de la Nintendo 3DS, les investisseurs s’inquiètent. En effet, une telle baisse après seulement 6 mois d’existence, c’est tout simplement du jamais vu !

C’est ainsi que les plus actionnaires de Nintendo, majoritairement des fonds de pension, font actuellement pression sur Nintendo pour obtenir un portage des plus gros titres, tels que Mario et Zelda, sur les plates-formes mobiles et sur Facebook !

Pour l’instant, Nintendo reste réticent. Mais il a fort à parier qu’il suive la société Pokemon Co., qui développe déjà un jeu pour iPhone, iPad et téléphones android.
D’un côté, les jeux sur ces nouvelles plates-formes garantiraient de très grandes rentrées d’argent pour Nintendo, mais les ventes des prochaines consoles du géant nippon pourraient être pénalisées…

A suivre de près !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici